RIO TURBIO - La Baleine

RIO TURBIO - La Baleine
9,00 € 9.0 EUR
RIO TURBIO - La Baleine
7,00 € 7.0 EUR

RÍO TURBIO

Tatiana Mazú González

Synopsis

Río Turbio est le nom d’une ville minière située dans la Patagonie argentine. Où les femmes sont interdites de descendre dans les puits en raison du mauvais sort qu’elles y transmettraient. Histoires de sorcières dont la fonction bien connue est de mettre au ban les femmes, contre quoi Tatiana Mazú González, originaire de cette ville, part en guerre. Une entreprise aussi précise que déterminée, sous les auspices du fameux De la guerre de Clausewitz qui scande ce film aussi calculé qu’un tir, à l’instar de cette photographie représentant une femme pointant un fusil qui peu à peu s’imprime sous nous yeux dès les premières images. Fabriquer une image donc, en sortant des stéréotypes, et donner voix à ces femmes que la tradition masculine (locale ?) relègue au second plan. Avec en point de mire, cette mine interdite que l’on verra peu (rares images d’archive avec des hommes), matricielle, inaccessible, alors que se déploient des paysages silencieux à la beauté lugubre, en longs plans fixes, comme étouffés, sous la neige, dans la brume, sous la glace à briser. Et des voix de femmes, leurs récits de lutte, combat les concernant, mais visant tout autant les conditions de travail dans la mine meurtrière. Dire, écouter, transmettre, comme le suggère cette radio mise en place par ces femmes, sans cesse évoquée, ou cet étrange enregistreur disposé au sol ça et là dans le film. Une avancée qui se fait au rythme d’une chronique, celle de ce film à faire, au fil des échanges que la réalisatrice a avec sa tante. Le parti, on l’aura compris, est celui de jouer de visibilités et d’invisibilités, d’écoute et d’empêchement, tandis que se dévoile peu à peu la machinerie de la mine, absente, par l’entremise de dessins à la précision clinique. Question de régime d’image, de cadre et de hors champ, et de possibilité de représentation pour cette communauté réduite au dehors, jusqu’à la dédicace finale, contre cette rivière aux eaux troubles du titre. (N.F.)

Feuille technique

Argentine / 2020 / Couleur et Noir & blanc / HD, 8 mm, DVCAM, 16 mm, Dolby Digital / 81’
Première Mondiale
Version originale : espagnol.
Sous-titres : anglais.
Scénario : Tatiana Mazú Gonzalez.
Image : Tatiana Mazú González.
Montage : Sebastián Sanzottera.
Son : Julián Galay.
Production : Florencia Azorín (Antes Muerto cine).
Distribution : Antes Muerto Cine.
Assistant réalisateur: Manuel Embalse.
Design graphique : Sofía Mazú González.
Etalonnage : Daniela Medina Silva.
Mixage sonore : Hernán Higa & Alan Fridman.

Date et heure
samedi

25 juillet 2020

10:00 11:25 Europe/Paris
Lieu

Cinéma la Baleine

59 cours Julien
13006 Marseille
France
--Cinéma la Baleine--
Obtenez la direction
Organisé par

FIDMarseille

+33 4 95 04 44 90
welcome@fidmarseille.org
PARTAGER

Découvrez ce que les gens voient et disent à propos de cet événement et rejoignez la conversation.