The Machine - Zong - The Song

Plein tarif
9,00 € 9.0 EUR
Tarif réduit
7,00 € 7.0 EUR

The Machine - Zong - The Song

Synopsis

THE MACHINE:
Oksana Andreieva (né en 1986), alias AntiGonna, est une figure radicale et transgressive des scènes artistiques ukrainienne et polonaise : elle a récemment travaillé à Kyiv, Odessa, et Varsovie. Sa pratique chevauche l’art vidéo, le documentaire expérimental, les clips, la réalité virtuelle, et la photographie – avec un esprit queer-punk intransigeant, et évolue en parallèle de sa carrière comme « trash model ». Première partie d’une série d’ « Horreurs Porno Kyiv », Enter the WAR! nous projette dans un maelstrom visuel et auditif sous-terrain et lo-fi d’excès de sexualité positive qui rappelle (et rivalise avec) Hieronymous Bosch, Derek Jarman, et les frères Kuchar. (N.Y.)

ZONG:
Elias Parvulesco Teta Tsybulnyk Svitlana Pototska
En 2017, le collectif kyivain « ruïns collective » est fondé par Elias Parvulesco, Teta Tsybulnyk et Oleg Isakov (cf. Room to Live). Trois ans plus tard, pour une commande de l’ONG Climate Art Labs, Parvulesco et Tsybulnyk collaborent avec la biologiste Svitlana Pototska pour cette étude ruminative et cubiste du marais du Zamglai, sur la Dniepr. Des images contemporaines aux couleurs distordues sont juxtaposées à des images d’archives – comprenant aussi des extraits de textes des époques tsariste, soviétique, et post-soviétique – pour explorer les rapports souvent problématiques entre les habitants humains et non-humains de cette région. (N.Y.)

THE SONG OF THE RAIN :
Quelque part au Japon, deux hommes vivent dans une maison new age, à travers les vitres de laquelle les reflets et ondulations de la pluie se dessinent en noir et blanc sur les murs. À une journaliste, l’un d’eux explique que le design de la maison permet de récupérer l’eau de pluie et de faire pousser les plantes qui répondent à leurs besoins. L’autre lui apporte le thé. À l’un la maîtrise et la belle parole, à l’autre le travail domestique. Mais que les deux sortent de la maison pour se balader dans les champs ou pêcher l’anguille, qu’ils collaborent au meurtre d’une tortue qui fera leur repas, alors les positions se renversent. Une cruauté inattendue vient alors pimenter cette variation burlesque sur la dialectique du maître et de l’esclave, réactualisée pour l’écologie. (Nathan Letoré)

Feuille technique

Date et heure
lundi

11 juillet 2022

18:30 19:45 Europe/Paris
Lieu

Videodrome 2

49, Cours Julien
Marseille 13006
--Videodrome 2--
Obtenez la direction
Organisé par

FIDMarseille

lucdouzon@fidmarseille.org
PARTAGER

Découvrez ce que les gens voient et disent à propos de cet événement et rejoignez la conversation.